Vendanges 2022, une année précoce

[Article Mise à jour le 8 septembre 2022 @ 16h02]
vendanges cadillac

Les premières vendanges ont débuté dans la région dès le 16 août.

Une précocité presque attendue au vue des fortes chaleurs.

Les vins blancs et crémants

Les premiers sécateurs se sont activés sur les raisins pour produire des Crémants.

Les vendanges sont délicates et doivent se faire uniquement en cagette.

Un challenge pour nos vignerons.

Puis très vites, les Sauvignons ont été récoltés à partir du 23 août afin de produire les blancs secs.

Puis les Sémillons. Les vendanges se sont achevées la semaine du 6 septembre.

La Muscadelle, cépage oublié, présente cette année des arômes de rose et de litchi sur les grains bien mûrs.

Les fermentations alcooliques sont très rapides et l’élevage sur lie débute en suivant.

Ce millésime particulier a permis d’obtenir de très beaux sémillons, aromatiques avec du gras et du volume en bouche. C’est un grand millésime pour les sémillons qui produiront de grands vins en AOC Cadillac notamment.

Les rosés et les rouges

Les vendanges de merlot et de cabernet sauvignon pour les rosés se terminent cette fin de semaine (9 septembre).

Concernant les rouges, les analyses de Merlot montrent une bonne évolution de la maturité phénolique, la quantité d’anthocyanes totale continue d’augmenter et parallèlement, malgré les conditions climatiques, les pellicules sont en train de s’affiner et l’extractibilité augmente.

La richesse en tanins est intéressante et les arômes de fruits frais se développent.

Les vendanges de merlot devraient débuter à partir du 8 septembre.

Les vendanges de cabernets vont très certainement suivre celles de merlots. On constate  une évolution positive de la maturité phénolique et aromatique.

Tous ces paramètres montrent que la vigne est toujours en fonctionnement.

Les vins doux sont plus tardifs mais les premiers vendangeurs seront attendus vers le 15 septembre.

Soucieux de faire des vins équilibrés, frais et fruités, les viticulteurs surveillent les raisins chaque jour en les goûtant, en discutant avec leurs œnologues et ainsi choisir la bonne date de vendanges pour garder les arômes du raisin.

Il nous est bien sûr aujourd’hui difficile de prévoir ce que vont donner les vendanges dans leur ensemble mais les vignerons s’auront s’adapter pour réussir de grands vins.

Les conditions climatiques du millésime 2022 : très particulières !

Les deux épisodes de gel arrivés début avril ont touché les bourgeons déjà débourrés.

Les dégâts ont été importants.

Puis, certaines parcelles n’ont pas été épargnées par les orages de grêle de juin.

On a pu constater rapidement des retards de la croissance de la vigne et l’activité photosynthétique a été diminuée.

Depuis début juillet, la sécheresse engendre un déficit hydrique avec des pertes de feuille, un blocage de la maturité, des flétrissements de grappes…

Les pellicules des raisins en particulier sont flétries et épaisses.

Aussi, l’ensemble des conditions entraine une diminution de la production naturelle de sucre.

Certaines parcelles sont plus touchées que d’autres et ou plus en avance.

Festival BB

Festival BB

Portés par la mobilisation collective inédite de tous les acteurs du monde du vin et institutionnels locaux à...

lire plus