Elu meilleur chocolatier du monde, Patrick Brossard fait parler de notre région

[Article Mise à jour le 12 avril 2022 @ 16h21]
boutique chocolat lareole

C’est avec fierté que Patrick Brossard a été élu meilleur chocolatier du monde. Riche d’idées, ce chocolatier ne cesse d’innover, permettant à La Réole d’obtenir en plus du titre de ville d’art et d’histoire, un champion du chocolat…

Un parcours riche d’aventure

Patrick Brossard est chocolatier confiseur depuis 36 ans maintenant. Sorti à l’âge de 14 ans de cuisine, il décide au bout de 10 ans de pratique de se tourner vers la pâtisserie, qu’il pratiquera pendant 5 ans.

Passant de la pâtisserie classique à la pâtisserie traditionnelle ou encore moderne, il a débuté sa carrière dans un 2 étoiles pour finir dans un 4 étoiles luxe sur les Champs-Elysées “Hôtel Balzac”.

Entouré de grands noms de la pâtisserie, il découvre à 23 ans les salons du chocolat à Paris et tombe finalement amoureux de ce produit. De toute évidence, Patrick Brossard se consacra donc au chocolat à partir de ses 23 ans et n’a plus jamais quitté son fidèle compagnon…

Charentais, Patrick découvre La Réole grâce à sa femme. Charmé par la situation géographique, par les pierres ou encore par le département du 47 avec ses pruneaux et ses tomates, il finit par s’installer à Castelmoront d’Albret, plus petit village de France où pourtant le plus grand chocolatier démarra son entreprise.

Une chocolaterie pleine de surprises

Comme l’a indiqué Patrick Brossard, “notre premier objectif lors de la création de notre entreprise était de tout faire nous-même” en partant du chocolat, le retravailler, faire nos propres mélanges et mises aux points, nos propres intérieurs donc la ganache principalement, tout ce qui est confit ou encore la guinette, spécialité girondine, qui est une cerise macérée à l’eau de vie.

D’ailleurs, pour la réalisation des spécialités, le chocolatier a planté il y a 11 ans ses propres cerisiers afin de pouvoir personnaliser le produit  et respecter au maximum le “fait maison” de sa boutique.

Avec le temps, Patrick Brossard a eu un déclic sur la fève et s’est davantage intéressé à celle-ci.

Il décide alors de partir en Côte d’Ivoire sélectionner un cru planteur et décida par la suite d’acheter ses fèves dans ces pays producteurs pour finalement détenir 6 fèves différentes dont le Pérou, le Venezuela, Haïti, la République Dominicaine et prochainement la Colombie.

Outre le but de tout réaliser lui-même, Patrick Brossard souhaite sortir de l’ordinaire, il ne veut pas travailler avec des fèves qu’on trouve régulièrement partout, il veut que ses produits soient personnalisés.

boutique chocolat lareole01

Champion du monde grâce à son originalité

Depuis de nombreuses années dans le métier, le chocolatier redouble de créativité.

En effet, lors de sa dernière participation à un concours international, il a su se démarquer grâce à la cuisson basse température, découverte en pâtisserie, qui permet de ne pas griller trop fort la fève comparé aux méthodes de cuissons traditionnelles.

Cette technique lui a permis de faire ressortir des notes florales, épicées ou herbacées rendant le chocolat moins amer et plus apprécié de la clientèle.

Un souvenir cadillacais

Cadillac n’est pas méconnu de Patrick Brossard puisqu’il nous a confié que c’était l’une des villes qu’il avait beaucoup aimé avec sa forteresse et ses pierres. C’est d’ailleurs à Cadillac qu’il a eu la chance de réaliser des rencontres avec des professionnels de la gastronomie, lors de concours. “L’accord parfait” nous indique-t-il, « autour des vins de Cadillac ».

Actuellement, il garde un lien avec cette bastide en travaillant avec des châteaux, notamment en blanc doux qui se marient très bien avec son chocolat.

Quels accords mets et vins ?

Selon Patrick Brossard, plusieurs accords existent. On peut jouer avec la famille des ganaches, en faisant une crème au vin ou un intérieur au vin , il y aura un enrobé autour et ce sera un bonbon au chocolat.

Autrement, la dégustation vin et chocolat est plus courante. On sélectionne alors le vin en fonction du chocolat, en étant subtile au niveau du palais et des recherches, “si l’on prend un rouge boisé par exemple, alors le Madagascar serait un chocolat qui s’accorderait très bien”.

Laissez donc parler votre gourmandise et venez découvrir les nombreux chocolats disponibles dans la boutique de Patrick Brossard à La Réole ou à la boulangerie Garanger de Cadillac. Accompagné d’un verre de vin, les chocolats raviront petits et grands gourmands. Joyeuses Pâques !