La Saint Valentin

Le 14 février est la fête annuelle des amoureux, plus communément appelé la Saint Valentin. Une tradition perpétuelle qui est célébrée à la maison ou au restaurant. Fleurs, bijoux ou encore bouteilles de vins, les couples s’échangent des cadeaux comme preuve de leur amour.

Une tradition

C’est au XIXème siècle que le phénomène connait un véritable essor puisque les amoureux ou les bons amis s’envoyaient à l’époque des petits mots doux qu’on appelait des valentins. Au XXème siècle, cela se développe avec les cartes de vœux et puis cela concernera finalement que les amoureux qui s’enverraient aujourd’hui plus d’un milliard de cartes de vœux.

Des dîners romantiques

Les restaurants de la région vous proposent un menu spécial Saint Valentin si vous souhaitez passer une soirée romantique avec votre cher( e ) et tendre. Rendez-vous par exemple au Château de la Tour à Béguey où le chef vous concoctera de délicieux mets à accorder avec les vins en AOC Cadillac Côtes de Bordeaux, Premières Côtes de Bordeaux blanc ou Cadillac. Au menu : un croustillant de gambas, un filet de bar rôti au jambon de pays, vous finirez votre repas sur une note chocolatée avec une demi-sphère au chocolat noir. On en salive déjà !

La Bastane, un couple à la vie comme au travail

La Bastane est une petite propriété de 15 hectares située à Rions au cœur des coteaux de Bordeaux. C’est la grande aventure d’Anaïs et Bastien commencée en 2017. Ils se rencontrent à Bordeaux science agro où ils suivent tous deux des études d’ingénieur. Bastien travaillait auparavant comme responsable technique sur une propriété bio de Saint-Émilion, Anaïs travaillait pour sa part avec ses parents sur l’exploitation familiale. Pour ces deux trentenaires qui n’ont pas froid aux yeux, était venu le temps d’embrasser leur propre projet. Associés dans la vie et à la vigne, il croit en leur complémentarité. Les débats sont nombreux, pour ne pas dire houleux (on a ici à faire à deux scorpions !), sur les cépages à planter, sur les assemblages à effectuer. Mais le résultat, qui n’est point le compromis mais l’équilibre est plutôt séduisant : à goûter La Bastane 2017, première vendange.

Le projet « La Bastane »

« Le projet est né un an après notre rencontre. Je travaillais avec mes parents, mais la famille c’est pas simple, et je voulais que Bastien sache ce que c’est de faire son propre vin, qu’il utilise ses talents pour lui avant tout! D’où l’idée de nous trouver un domaine (petit initialement). »

Pouvez-vous nous parler de votre rencontre Anaïs ?

« On s’est rencontrés à Bordeaux science agro. Il bossait en viticulture depuis 8 ans et voulait approfondir ses connaissances, moi je reprenais l’exploitation de mes parents, j’avais fait une école de commerce à Paris et je voulais apprendre la viticulture. On s’est recroisés 1 an après la fin du parcours par hasard au mariage d’un ami, et nos situations matrimoniales avaient changé ! »

Une anecdote de Saint Valentin ?

“La chose la plus romantique qu’il ait faite, c’est de me rejoindre à Rio (j’y étais en vacances) pour un week-end sans me prévenir (d’où la chambre de notre gîte : Rio).”

Pin It on Pinterest

Share This
0
Votre panier